Océans en santé. Communautés en santé
A B C

Gestion axée sur l'écosystème

Pêcheur à Hakai Pass, Côte centrale de la Colombie-Britannique. © J.G. Brouwer

En 2012, des chercheurs de Living Oceans ont défini 26 directives de gestion ''écosystémique'' composant l'EMB. L'EMB (Ecosystem-based Management) correspond à l'outil qui permet de déterminer comment gérer efficacement les entreprises maritimes et les économies côtières afin que ces derniers continuent d'offrir à nos communautés les ressources nécessaires à notre futur. L'EBM est basé sur les quatre piliers de la santé océanique: êtres vivants, chaînes alimentaires, habitat et la chimie océanique en soi. Il s'agit d'une nouvelle approche de la gestion de l'océan et, jusqu'à maintenant notre seule préoccupation se trouve au niveau de l'impact potentiel exercé sur certaines espèces significatives. En utilisant l'EMB, il est possible d'ouvrir notre champ d'application, d'examiner nos activités et surtout notre impact sur la majorité des espèces et des habitats dont elles dépendent. Parmi ceux-ci, les coraux des profondeurs, les lits d'algues, les mammifères marins, mais aussi l'eau dans laquelle ils vivent et le plancton dont ils se nourrissent.

Nous travaillons aussi pour s'assurer que ces méthodes soient utilisées pour la protection des oiseaux marins de Scott Islands, des récifs éponges de Hecate Strait et du volcan sous-marin Bowie Seamount, en participant au processus de gestion de ces aires marines protégées.

Ces 26 directives sont alors intégrées dans les plans de la Zone de Gestion Intégrée du Pacifique Nord et dans les produits du partenariat de Planification Maritime pour la Côte Nord Pacifique, où nous représentons le secteur de conservation au sein des comités de planification.